[EN] Les prouesses de la domotique au service des personnes âgées

[EN] Comment la domotique peut-elle aider une personne âgée à son domicile ?
Plusieurs systèmes doivent être combinés. Il y a le chemin lumineux, pour faciliter les déplacements nocturnes, des détecteurs de fuites de gaz ou de fumée, le médaillon d’appel, bien sûr, mais ce n’est pas tout. Nous utilisons un capteur de chute qui est en fait une caméra dont les images sont analysées par un réseau neuronal, un type d’appareil déjà utilisé dans l’industrie pour la reconnaissance de forme. Ici, il repère si la personne est en position debout, assise ou couchée. De plus, il apprend à reconnaître les meubles et saura par exemple situer le canapé, même si on le déplace. Si la personne est immobile dessus, il ne se passera rien mais si la personne est assise par terre ou sur autre chose, l’alerte est déclenchée.A lire : Une box qui détecte les chutesUne personne âgée peut-elle
s’approprier facilement ce genre de technologie ?
Oui, c’est sûr. Les
équipements n’imposent pas de s’approprier une utilisation particulière ; ils
viennent se fondre dans l’environnement de la personne. Même la tablette
numérique, qui sert d’interface pour plusieurs fonctions, a été étudiée pour
être facilement utilisée par les seniors, et cela fonctionne bien. Nous utiliserons
également le téléviseur, par exemple pour les échanges d’images par webcam ou la réception d’information (personne se
présentant à la porte, message, etc.). C’est donc sur le téléviseur, un outil
familier, que la personne verra les images de sa famille. Ces équipements vont
être testés cette année en réel sur une quinzaine de logements. Dans le cadre
de ce programme (que nous appelons Autonomie et habitat connecté), nous avons
également un volet formation, sur le pôle Domotique Bourgogne d’Autun, destiné
à la fois au personnel de l’aide à domicile et aux techniciens qui installeront
les packs. Pour les aides-soignantes, la technique se démystifie et les
électriciens découvrent la réalité des problèmes concrets : c’est une bonne
façon, au final, de bien intégrer les équipements chez la personne âgée.

Source:: [EN] Les prouesses de la domotique au service des personnes âgées